• Sa différence-version d'une histoire de Iaera

    Avant tout, je tiens à préciser que l'histoire de "base" est écrite par Iaera à cette adresse.

    ________________________________________________________________________

    Matin-6h00

    Le réveil sonne. Pfff... Je baille et je m'étire dans mon lit. Bwaaah... Encore une journée dans ma peau de déjantée-décoiffée.

    Je me lève et m'habille. Aujourd'hui, je rentre dans un nouveau collège. Ce n'est pas pour autant que je vais porter un soin à ma tenue... Je pense à toutes ces pouffes qui se croient à un défilé au collège et je soupire. Je met mes sous-vêtements, j'enfile le premier jean et le premier tee-shirt qui me tombe sous la main. Je met mon bracelet préféré, un rose clair qu'on m'a offert pour mes douze ans. Il y en a un autre au même poignet, violet clair décoloré, offert pour mes douze ans aussi. J'y ajoute mon collier porte-bonheur, une petite obsidienne accrochée à une ficelle. Je me dirige vers la cuisine.

    Dedans m'attend ma petite soeur. Elle est si belle. Elle est toujours bien coiffée, comparée à moi...

    Je prends mon petit déjeuner, quelques tartines de beurre, du chocolat au lait, un verre de jus de pomme et une banane. En même temps, je discute avec ma soeur.

    Je vais à la salle de bain. Je me brosse les dents et commence l'épreuve de tout les matins : me coiffer. Je pousse un soupir et attrape ma brosse. Même en passant cinq minutes à me coiffer, je suis toujours décoiffée. Tant pis... Je chope un élastique et je m'attache les cheveux en queue-de-cheval à la va-vite.

    Elle a les cheveux bruns.

     

    Matin-7h00

    J'arrive dans ma classe. La directrice me présente. Je parcours la classe du regard. Il y a dans cette classe des pouffes comme celles que je déteste, des crâneurs... Sauf deux personnes qui retiennent mon attention. Il y a un garçon magnifique, mais il ne m'adressera sûrement jamais la parole... Qui s'intéresserait à une fille comme moi ?

    Et puis il y a cette fille aux cheveux roses... Elle les a naturellement roses. Je la trouve très belle.

    Je suis assise derrière elle en cours. J'écoute attentivement le prof-je n'ai que ça à faire après tout.

     

    Midi-12h00

     

    Je me rend au self. La fille aux cheveux roses est seule. Je vais la rejoindre-je l'aime bien, et puis ce n'est pas dans mes principes de laisser les gens seuls.

    "T'es toute seule ?" je lui demande.

    Elle se retourne vers moi et me répond que oui.

    "Je peux m'asseoir avec toi ? Je t'aime bien, je lui dis. Je trouve que tu es très belle, avec tes cheveux roses."

    Elle a l'air surprise. Je m'installe à côté d'elle. Elle me parle de sa différence, du traitement de ses camarades, et je compris pourquoi elle avait l'air surprise lorsque je lui ai dit qu'elle était belle.

     

    Fin d'aprèm-17h00

    Je dis au revoir à Rose, et repart à pieds vers la maison. Et devinez sur qui je tombe en rentrant dans mon lotissement ? Le garçon de tout à l'heure ! Il était en train d'essayer d'ouvrir le portillon de chez lui. Il a tourné la tête en râlant et il m'a vue.

    "Oh... Euh... Salut" m'a-t-il dit.

    J'ai pouffé de rire. Il était aussi gêné que moi !

    "Salut !" lui ai-je répondu. "Ca galère à ce que je vois !" ai-je enchaîné.

    "Oh ça oui !" m'a-t-il dit.

    Nous avons rit. Je suis restée lui tenir compagnie le temps que ses parents rentrent. Nous sympathisés. J'étais heureuse !

     

    Deuxième jour

    matin-7h00

     

    Je trouve Romain, mon voisin, à l'entrée. nous allons ensemble en cours le matin, maintenant ! Nous entrons dans la classe à nos places respectives, lorsque qu'une dizaine de filles surexcitées qui m'ont vues entrer dans la classe avec Romain m'assaillent de questions, lorsque j'entends un voix :

    "Hé bien, Charlène, tu es populaire on dirait !"

    Je reconnais la voix et souris.

    "Rose ! Ca va ?"

    "Oui, et toi ?"

    "Tranquille !"

    Les filles voient Rose et s'éloignent comme si elle avait la peste. Je lève les yeux ciel.

    "Des pouffes, des pouffes et encore des pouffes !" dit Rose.

    "En une seule phrase, tu résumes le fond de ma pensée !" lui dis-je.

    Elle s'assoit à sa place. La directrice nous présente une nouvelle élève : Buru. Elle a les cheveux bleus.

    Je ne la trouve pas très belle. La plupart des élèves l'adorent. Pourquoi ils l'aiment elle et pas Rose ?

     

    Midi-12h00

     

    Buru a décidé de persécuter Rose. Je tente de la réconforter, mais je sens que ça ne va pas.

     

    Fin d'aprèm-17h00

     

    En rentrant avec Romain, je discute de Rose avec lui. Il me dit de ne pas m'inquiéter et me prend par les épaules. Je me bats contre mon envie de pleurer.

     

    Troisième jour

    Matin-7h00

     

    Je n'ai pas vu Rose aujourd'hui. Je suis inquiète. Romain tente de me rassurer, mais... Ca ne marche pas.

    La directrice arrive dans la classe. Encore un nouveau ou une nouvelle ? Non... Elle tient dans ses mains 18 boîtes en plastiques contenant une goutte de sang et une mèche de cheveux. Elle les distribue à tout le monde sauf à Romain et moi.

    Elle donne ensuite une plus grande boîte en plastique à Romain, qui contient une mèche de cheveux et une photo de lui et moi, avec un mot au dos : "soyez heureux. signé : Rose".

    Et elle me donne la dernière boîte, une grande boîte peinte en rose. Je l'ouvre. Dedans se trouve la tenue du jour où on s'est rencontrées,chaussures et accessoires compris ; la dernière mèche de cheveux, ainsi qu'une photo d'elle aux cheveux courts. Il y avait aussi une photo de Romain et moi, avec marqué au dos "soyez heureux sans moi. Rose". Il y avait également une lettre.

    Chère Charlène,

    Si tu lis cette lettre, c'est que les boîtes ont été données à la classe.

    Comme tu peux le voir, je ne suis pas là aujourd'hui. Au moment où tu lis cette lettre, je suis morte. J'ai sauté du toit d'un immeuble.

    Si j'ai sauté, c'est parce que les autres me rejetaient. Ils me rejetaient parce que j'avais les cheveux roses. J'étais différente. Tu es la seule à être allée au-delà de l'apparence et à avoir voulu me parler. Tu as entraîné Romain avec toi, et je t'en remercie. Soyez heureux tous les deux.

    Il y a aussi une chose que tu ne savais pas : j'avais un cancer à cause de ma couleur de cheveux, et je n'avais plus longtemps à vivre.

    Grâce à toi, j'ai pu mourir en ayant une amie. Merci, Charlène.

    Rose.

    Je ne pus résister et je fondis en larmes. Romain-qui se trouvait être le plus près de moi- s'approcha et me pris dans ses bras. Nous restèrent ainsi pendant plusieurs minutes. Le prof nous as dispensé, Romain et moi, de cours pour la journée. Nous sommes allés au parc. Lorsque le chagrin fût passé, il m'a demandé si je voulais sortir avec lui, et j'ai accepté.

     

    Fin d'aprèm-17h00

     

    D'un commun accord, nous avions décidé, Romain et moi, de nous rendre chez Rose. Nous sommes rapidement tombés sur le bon immeuble ! Nous avons toqué chez eux et c'est un petite fille avec des tresses brunes qui m'a ouvert. Elle nous a regardé avant de dire :

    "Vous êtes les amis de ma soeur ? Entrez !"

    Nous en avons déduis qu'elle était la petite soeur de Rose. Nous sommes entrés et avons discuté avec la petite. Lorsque vint l'heure de rentrer chez nous, ses parents nous ont gentiment proposé de manger chez eux. Nous avons refusé poliment-nous étions attendus chez nous. Nous sommes partis de chez eux et sommes rentrés chez nous.

     

    Et vous savez quoi ?

    Aujourd'hui, je suis mariée avec Romain, et je me suis teint les cheveux en violet.

    Nous avons eu deux enfants, une fille aînée et un garçon, que nous avons nommés Rose et Paul.

    Et devinez quoi ?

    Ma fille a une amie avec les cheveux roses, comme Rose !

    Nous avons encore la photo de Rose et nous l'avons mise dans le salon.

    Nous avons raconté cette histoire à nos enfants. Ils l'ont trouvée très triste et nous ont promis de ne jamais se moquer de personnes venant d'autres pays, qui ont une autre couleur de peau ou une autre couleur de cheveux.

     

     

    La petite est brune normalement.

     

    ________________________________________________________________________

     

    Ne laissez personne se moquer de quelqu'un par rapport à sa religion, son opinion, sa manière de faire, sa nationalité, ses origines. Sinon ce quelqu'un finira comme Rose.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Août 2016 à 13:31

    ho, trop beau t trop triste en même temps. C'est super d'avoir un autre point de vue (et quelques changements) que celui que j'ai écrit. ça rend l'histoire plus vraie et plus touchante, aussi. Je pense que je vais écrire d'autres histoires en m'inspirant de celle-ci. je peux?

    Et aussi, j'ADORE la dernière image avec Rose e la famille!!!!!

    2
    Mercredi 31 Août 2016 à 14:17

    Merci, j'étais inspirée pour l'histoire ^^ Bien sûr que tu peux crée d'autres histoires en t'inspirant de celle-ci ! C'est toi qui la faite à la base ^^
    Merci ^^

    3
    Mercredi 31 Août 2016 à 14:18

    merchi ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :